Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

ETM: CAUZ Hyères 8 octobre

C’est dans le costume de leader que la réserve du CAUZ recevait la réserve de Hyères OSH ce samedi à Auriol.
L’équipe de Michel Galia se présentait sans Antonin Ribaudo (blessé), Niels Endel (promu en N3), Jean Louis Boyer (choix de l’entraineur), Théo Rumelhard et Robin Brisco (non qualifiés).
Par contre Romain Lafont et Valentin Lecomte venaient s’intégrer au groupe.
Michel Galia « Après notre match à Cuers où nous avons largement dominé la rencontre sans jamais pouvoir tuer le match, on a travaillé cet aspect du jeu cette semaine. Forcement je suis curieux de voir si mes joueurs ont progressé dans ce domaine »
Si le premier but de la rencontre appartient aux visiteurs, les partenaires de Cyril Politi vont rapidement prendre l’ascendant sur la rencontre.
Sous l’impulsion de Tom Roblot-Coulange auteur d’une grande rencontre (8 buts) et d’un Louis Leroux impérial dans ses buts (23 arrêts), les locaux vont rapidement creuser l’écart.
Si la base arrière se met en évidence (Romain Lafont 5 buts, Florian Politi 7 buts, Sacha Naslot 2 buts), le danger vient de toute part pour les joueurs de Hyères.
Nicolas Dunand au poste de pivot, mais aussi les ailiers Valentin Leconte, Timothée Pavy, Cyril Politi et surtout Thibaut Chakarian (3 sur 3) font monter le score.
La défense du CAUZ après quelques hésitations de début de match règle le problème du numéro 8 gaucher de Hyères Pierre-Yves Malachin avec l’entrée de Clément Pourchier dans son secteur de jeu.
A noter également le retour remarqué de Lucas Luisi, qui après un but plein de détermination, va sur un repli défensif intercepter une balle à une hauteur incroyable mais mal se réceptionner. Verdict : fracture de la tête du radial.
Malgré cet incident, les Cauziens vont atteindre la pause sur le score de 17 – 10.
La seconde période sera du même acabit.
Les joueurs de Hyères vont se heurter à Louis Leroux et sa défense et les contres vont leur faire mal.
Au final une victoire 33 – 18 pleine d’autorité.
« On a fait enfin un match plein. Nos deux périodes ont été pleine de maîtrise. On est en progrès. Les garçons ne sont jamais rentrés dans la facilité. Je suis content car j’ai retrouvé durant le match, le travail fourni dans la semaine. Je pense que l’équipe est agréable à regarder jouer. Ma seule inquiétude c’est la blessure de Lucas. Sinon pour le reste c’est parfait ».
Prochain match le 5 novembre à Saint-Zacharie face à Allauch.

 

PHOTOS
 

Dans cet article

Aucun événement